Furcy, l’esclave qui osa

Voici l’histoire incroyable de Furçy, un esclave qui en 1817, osa assigner son maître en justice pour faire valoir son statut d’homme libre !

« Je me nomme Furcy. Je suis né libre dans la maison Routier, fils de Madeleine, Indienne libre, alors au service de cette famille. Je suis retenu à titre d’esclave chez Monsieur Lory, gendre de Madame Routier. Je réclame ma liberté : voici mes papiers ».

Voici les mots qu’aurait prononcé Furçy pour réclamer sa liberté et que l’on peut lire dans le livre de Mohammed Aïssaoui « l’affaire de l’esclave Furçy ».

Voici un commentaire très intéressant d’une lectrice de cet ouvrage et l’avis d’une seconde.

Sur les ponts, sur les galets, sur les arbres, un message est apparu depuis quelques années « Libèr Nout Furcy ». Ces mots sont le fait d’un collectif qui souhaite faire connaître au plus grand nombre l’histoire de l’esclave Furçy.

 

Publicités

Des livres pour découvrir la faune et la flore réunionnaises

livre_092

J’ai encore fait un petit tour dans ma bibliothèque afin de vous dénicher, cette fois, des ouvrages sur la faune et la flore de la Réunion et, plus généralement, tropicales. Bon, j’avoue ne pas avoir énormément de livres sur ce sujet, mais cela ne m’empêchera de vous les présenter, quitte à enrichir cet article au fur et à mesure que ma bibliothèque s’enrichira d’ouvrages sur ces sujets.

bouton_022La Réunion, faune et flore (Austral Editions)

le guide naturaliste couv

Ce guide naturaliste est très complet : oiseaux, mammifères, insectes, reptiles, arachnides, succulentes, arbres, arbustes, vivaces, lianes orchidées… Il fait le tour de l’essentiel de la faune et de la flore réunionnaise, en 600 fiches documentées où l’on peut y trouver le nom français, le nom latin, le nom créole, la famille, ainsi qu’une brève description et un ordre de grandeur. De plus, grâce aux 1500 photos, chaque espèce devient facile à identifier.

Petit bonus : Sur les fiches « oiseaux », un flash code permet, grâce à un smartphone, d’entendre les chants des oiseaux.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le livre se compose d’un sommaire, d’une présentation de la Réunion, de conseils d’observation, d’un index et d’une bibliographie. Sur la tranche du livre, des repères de couleurs permettent d’accéder rapidement aux différentes parties.

 

bouton_022Plantes et Fruits tropicaux ( Jean-Jacques Ségalen – Jade Editions)

 

Ce livre se divise en plusieurs parties : les fleurs, les arbustes à fleurs, les arbres et arbustes, les plantes vivaces, les plantes aquatiques, les fruits. Chaque plante et fruit est décrit et illustré avec une photographie. Son nom est donné en français, en réunionnais, en mauricien et en latin.

plantes et fruits tropicaux couv

A la fin de l’ouvrage, les fiches des plantes et des fruits sont traduites en anglais. Un glossaire et un index terminent le livre. Dommage qu’il manque un sommaire.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

bouton_022 AUTRES OUVRAGES :

Voici quelques ouvrages sur la faune et la flore de la Réunion, que l’on peut facilement retrouver dans les librairies locales ou commander sur internet.

FAUNE ET FLORE

FAUNE SOUS-MARINE

POUR LES ENFANTS

************************************************

Et pour les réfractaires à la lecture, voici quelques sites intéressants qui leur permettront d’en apprendre toujours plus sur la faune et la flore de la Réunion.

ordi_014

Tout, tout, tout, vous saurez tout sur les oiseaux grâce au site de la Société d’Etudes Ornithologique de la Réunion (SEOR) : oiseaux de la Réunion, campagnes de sauvetage, action et conservation, études scientifiques, sensibilisation n’auront plus de secret pour vous.

logo-seor

 

livre_084

Un peu d’Histoire…

livre_092

Pour ceux qui veulent en apprendre un peu plus sur l’histoire de l’île de la Réunion, je vous conseille ces deux ouvrages de Daniel Vaxelaire, parus aux éditions Orphie.

le-grand-livre-de-l-histoire-de-la-reunion-volume-1le-grand-livre-de-l-histoire-de-la-reunion-volume-2

Le premier volume retrace l’histoire de l’île des origines à 1848 et le second de 1848 à nos jours.
La présentation claire, en chapitres et sous-chapitres brefs, rend leur lecture agréable et l’on apprécie leur richesse en documents iconographiques (graphiques, cartes, gravures d’époque, photographies, repères chronologiques…).
A lire du début à la fin ou à feuilleter au gré de ses besoins ou de ses envies.

histoire réunion          histoire de la Réunion

A propos de l’auteur

Daniel Vaxelaire est un historien et écrivain français, installé à la Réunion depuis 1971. Il est d’abord journaliste au JIR, puis participe à la création d’un autre journal : le Quotidien de la Réunion.

Daniel VAXELAIRE

Il est l’auteur de nombreux romans ( « Chasseur de noirs », « Les mutins de la liberté », « L’affranchi », « Une si jolie naufragée », « Les buveurs de sang ou la véritable histoire de Sitarane »… pour ne citer que ces quelques titres), ainsi que d’ouvrages pour la jeunesse ( « La chasse aux bilimbis », « Les naufragés du ciel », « La baie des requins », « Petit abécédaire créole »…) et dont les intrigues se situent principalement dans l’océan indien.
Il est aussi l’auteur de nombreux ouvrages historiques (« Vingt-et-un jours d’histoire »…), a participé à la rédaction de scénarios de bandes dessinées (« La Buse », « l’histoire de la Réunion en bande dessinée, vol. 4« …), de documentaires pour la télévision (« Les bâtisseurs d’îles », « C’était hier »…) et a animé des émissions de radio qui avait pour thème… l’histoire, bien sûr !

Bref, un vrai passionné, très prolifique !

BONNE LECTURE !

livre_084

L’Histoire de la Réunion en bandes dessinées

livre_092

Voici quatre albums, édités par Orphie, qui racontent, en bandes dessinées, l’histoire de la Réunion de 1635 à 1984.

Le premier album retrace l’histoire de l’île, des premières prises de possession (1635) jusqu’à l’occupation anglaise (1815).

couvhistoirebdreuniont1
Le second tome raconte l’histoire de la Réunion, du traité de Paris (1815) aux premiers développements du monde moderne (1939).

extrait_299
Le troisième album nous fait découvrir la Réunion dans la seconde guerre mondiale (1939) jusqu’à l’affirmation du département (1974).

couvhistoirebdreuniont3

Le quatrième et dernier album (dont le scénario a été confié à l’historien Daniel Vaxelaire), nous présente les nombreux évènements qu’a connu l’île de 1974 à 1984 : tensions sociales et politiques, catastrophes naturelles.

extrait_301

Présentée sous forme de bandes dessinées, l’histoire de l’île devient accessible à tous et donne envie d’approfondir le sujet, même si je trouve personnellement, que le texte est très dense avec de nombreux bulles et cartouches. Mais il est vrai que l’histoire de la Réunion – même si elle est récente – est très riche en évènements et en rebondissements.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

BONNE LECTURE !

livre_084

Des livres à déguster

livre_092

J’ai encore fait un petit tour dans ma bibliothèque où je vous ai déniché trois livres de recettes de cuisine réunionnaise. Evidemment, si vous faites un petit tour par les rayons d’une bonne librairie de l’île, vous ne saurez plus où donner de la tête tant il existe d’ouvrages sur le sujet !

ali_divers_199La bonne cuisine de la Réunion par Tante Mariette (éditions Orphie)

Voilà un gros livre (304 pages), à la présentation claire et aux recettes courtes, idéal pour débuter dans la cuisine réunionnaise, une cuisine riche de toutes les influences des différents peuples venus s’installer sur l’île : les africains, les indiens, les occidentaux, les asiatiques, les malgaches…
la bonne cuisine de la Réunion

Chaque recette est présentée sur une double page avec, à gauche, les photos des ingrédients et le déroulement et, à droite, la photo du plat.
Les recettes sont rangées dans un sommaire détaillé de 22 thèmes très variés, avec par exemple : « amuse-gueules », « grains et riz », « daubes », « manger dans la rue », « plats de nos voisins », « jours de fêtes », « confiseries », « café et tisanes », « rhums »…
Les thèmes sont identifiés par des couleurs qui sont visibles sur la tranche du livre. L’index, en fin de livre, permet d’avoir la liste des recettes qui composent chaque thème.

En début de livre, un chapitre présente, en photos, les ustensiles utilisés dans la cuisine réunionnaise et, à la fin, un lexique créole/français permet de découvrir la définition de termes créoles utilisés dans les recettes.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

ali_divers_199100 recettes au rhum (éditions Orphie)

Voici un livre qui vous apportera la preuve que l’on peut faire beaucoup de recettes différentes à base de rhum (et pas seulement des punchs et des rhums arrangés).

recettes au rhum

Trois grandes parties composent ce livre : « les boissons », « les entrées, viandes, poissons et crustacés » et « les desserts ». Dommage que toutes les recettes ne soient pas illustrées par une photographie, car celles qui le sont, donnent vraiment envie !
En début de livre, le chapitre « le rhum dans votre cuisine » précise quel rhum convient le mieux à quel type de préparation. Indispensable pour ne pas commettre d’impair !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

ali_divers_199Les meilleures recettes de la cuisine créole (éditions Noor Akhoun – collection trésors d’Outremer)

Alors, ce petit livre, je ne sais pas s’il est encore édité, car je l’ai depuis très, très longtemps. Du coup, j’ai un doute…
Une introduction, intitulée « le fin du fin de la cuisine créole », présente sur trois pages les différentes influences qui ont donné naissance à la cuisine réunionnaise. Très intéressant.

cuisine créole

Certaines recettes sont illustrées par une très belle photographie, où les plats sont mis en scène, ce qui donne vraiment envie de les goûter.
De nombreuses recettes commencent par une petite introduction qui présente un des ingrédients de la recette ou qui donne un petit conseil.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

ali_divers_199Voici une petite liste, non exhaustive de livres de cuisine réunionnaise.

 BONNE LECTURE ET BON APPETIT !!!

 

livre_084

Guides de conversation créole réunionnais

livre_092

Voici un petit livre bien pratique qui se glissera facilement dans une poche : le guide de conversation créole réunionnais de poche publié par Assimil.


Les différentes parties (« avant-propos », « quelques astuces », « conversation », « lexiques ») sont facilement identifiables et repérables grâce à leurs bords de page en couleur.

Après un avant-propos sur le peuplement de la Réunion et la naissance de la langue créole, la partie « quelques astuces » propose des rudiments de grammaire – pour s’initier à la structure de la langue créole – et de prononciation.
La partie « conversation » se divise en quarante-deux thèmes de discussion ( « au restaurant », « à la plage »…) sur près de cent pages. Ces thèmes, clairement accessibles grâce au sommaire, sont introduits par des informations culturelles concernant les us et coutumes locaux puis proposent du vocabulaire et des phrases incontournables pour chaque situation.
A la fin du guide, un double lexique créole/français et français/créole, de plus de 2000 mots permet de traduire quelques mots indispensables.
De plus, des rabats cartonnés, au niveau des couvertures, permettent d’accéder rapidement à des phrases clefs.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Certains Réunionnais pourraient ne pas être tout à fait d’accord avec les traductions proposées par le guide, mais il est vrai qu’il n’est pas toujours évident de trouver une correspondance exacte avec le français. De plus, sans document audio, il n’est pas facile de reproduire l’accent local avec la seule aide  de la transcription en créole, parfois un peu hermétique. Alors, un petit conseil, écoutez des radios locales, juste histoire de vous immerger dans le créole et son accent.

Mais, fort heureusement, Assimil a pensé à tout et a remédié à ce petit inconvénient grâce à sa dernière publication : le guide de conversation audio.
L’avantage, indéniable, par rapport à la version 100% papier est la possibilité d’entendre la prononciation correcte des mots et de s’entraîner avant de monter dans l’avion !


Voici un extrait du guide de conversation :

 

BONNE LECTURE ET BON APPRENTISSAGE DU CREOLE REUNIONNAIS !

livre_084

Goyave de France

livre_092

En rangeant ma bibliothèque, je suis (re)tombée sur deux bandes dessinées et j’ai eu envie de vous les faire découvrir.
Ces deux albums de Sebass (éditions Orphie) mélangent le français et le créole et décrivent avec humour le choc culturel auquel sont confrontés les zoreils fraîchement débarqués à la Réunion : coutumes locales, croyances, langue… tout y passe et les rires sont garantis.
Le premier tome, « Goyave de France », raconte les déboires d’un zoreil, Pierre Gastro – venu chercher sous les tropiques réunionnais, le soleil, un cadre de vie exotique –  et sa rencontre avec un yab, Giovany Gronbert – qui sait prendre la vie du bon côté. Il y a aussi Mélanie Samypoullé, une jolie malbaraise dont Pierre tombe amoureux. Evidemment des quiproquos dus à la différence culturelle et de langue se succèdent pour notre plus grand plaisir.
A la fin de l’album, un petit glossaire aide à comprendre les dialogues et l’auteur nous offre, la recette du cabri massalé.

couverture album 1planche album 1

Dans le second tome, « Goyave 2 France », Ce sont les parents de Pierre Gastro qui viennent découvrir la Réunion, en pleine crise du chikungunya, emmenant avec eux les stéréotypes et les préjugés qu’ont les métropolitains sur la Réunion. Si le père est tout de suite séduit par la belle Mélanie et les rhums arrangés, la mère, quant à elle, critique tout ce qu’elle croise. Giovani est toujours présent, pour notre plus grand bonheur, et Pierre découvre les joies de la paternité.
A la fin de l’album, il n’y a plus de glossaire, mais la traduction en français de toutes les bulles écrites en créole. C’est une bonne idée, car cela permet à ceux qui ne comprennent pas le créole de beaucoup mieux comprendre la bande dessinée qu’un simple glossaire. Et encore une fois, l’auteur nous offre en bonus, une recette locale : le civet coq.

couverture album 2planche album 2

Mais pourquoi ce titre ?
« goyave de France » est une expression créole qui est employée pour se moquer de tout ce qui vient de France et qui a la réputation d’être de meilleure qualité que les produits locaux.

BONNE LECTURE !

livre_084