Le créole à la Réunion

En tant que département et région d’Outre Mer, la Réunion a comme langue officielle le français. Mais comme beaucoup d’autres régions de France, elle possède aussi une langue régionale : le créole réunionnais.

Petit retour en arrière…
Lorsque les premiers colons sont arrivés sur l’île, ils parlaient des langues d’oil. Les premiers esclaves sont peu nombreux à ce moment là et ils ont dû apprendre rapidement à comprendre et à parler la langue de leurs maîtres, avec qui ils vivaient.

Lorsque la colonie s’est développée économiquement, de nombreux d’esclaves ont été amenés afin de travailler dans les plantations. Venant de divers pays d’Afrique et ne parlant donc pas la même langue, ils ne pouvaient pas communiquer entre eux. De plus, il leur était interdit de parler leur propre langue et les maîtres s’arrangeaient pour mélanger des esclaves de diverses origines afin d’éviter des regroupements et de favoriser les délations. Ces esclaves ont dû apprendre à comprendre la langue qu’utilisaient les premiers esclaves (les Créoles) souvent chargés d’encadrer les nouveaux arrivants. Mais le français employé par les Créoles était souvent approximatif et déformé.
Pour se comprendre entre eux, les esclaves développèrent une langue commune qui allait devenir le créole réunionnais. Le créole s’est ainsi enrichi de l’apport de diverses langues.

Aujourd’hui le français est utilisé dans l’enseignement et les administrations.
Le créole est employé en famille, entre amis, dans la vie quotidienne ainsi qu’au travail. Ainsi selon les circonstances, les Réunionnais emploient le créole ou le français, voire les deux.
Le créole est aussi beaucoup plus présent qu’auparavant à la télévision et à la radio avec des journaux exclusivement en créole par exemple.
Dans certaines écoles maternelles, le créole est utilisé (en plus du français) afin d’aider les enfants pour qui le français n’est pas la langue maternelle.

Malgré la taille de l’île, il existe des variantes du créole réunionnais. Le créole des hauts de l’île n’est pas tout à fait le même que celui des bas. Mais les Réunionnais parviennent à se comprendre et c’est le principal, non ?

Encore une petite vidéo, humoristique, sur le créole réunionnais :

Comme précisé dans cette vidéo, il existe différentes graphies du créole. Ainsi pour cette phrase qui provient d’une chanson, on pourra l’écrire de plusieurs façons différentes :

En français :  » mon mari pêcheur, où est le poisson ? »
Ecriture Tangol :  » mon mari pésër oukïlé poison ? »
Ecriture 77 :  » mon mari pésèr oukilé poison ? »
Ecriture KWZ : « mon mari pésèr oukilé pwason ? »

 

Publicités

3 réflexions sur “Le créole à la Réunion

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s