Bonjour !

Bienvenue sur mon site qui vous permettra, tout en découvrant quelques facettes de cette île où je vis, d’améliorer votre français. Ce site s’adresse tout particulièrement à un public de niveau intermédiaire (B1-B2 du CECRL) et souhaitant se perfectionner en français.
b
Et cette île que j’aime, et où j’ai grandi, c’est l’Ile de la Réunion : suivez le guide
e

Cette petite présentation de la Réunion vous donnera quelques informations générales : oté la Réunion ! copie

La Réunion c’est : des paysages à couper le souffle, des animaux colorés, des spécialités culinaires, des chansons entraînantes ou émouvantes et encore beaucoup d’autres choses…

Je vous invite à venir écouter Denise, une Réunionnaise, nous parler de son enfance et de son île  :

bannière pour portrait

Ensemble nous découvrirons aussi ma ville, Saint-Denis, où l’architecture traditionnelle côtoie des bâtiments modernes : panneau entrée est 2

Un petit tour dans la nature nous emmènera à la découverte de la faune, de la flore et des fruits, légumes et épices locaux :faune et flore Réunion

Je vous ferai aussi découvrir deux faits de la société réunionnaise :personnes au marché

Venez découvrir, à travers quelles actualités, la Réunion a alimenté et alimente encore les journaux nationaux :bannière l'île intense

Venez tester les recettes que je vous propose de réaliser :  à table

Je vous apprendrai aussi quelques mots et expressions en créole réunionnais : koman i lé

Pour tester votre compréhension orale et vérifier vos connaissances générales sur la Réunion, je vous ai préparé des petits quizz :quizz

Je vous ai listé des liens qui pourront, je l’espère, vous être utiles :liens utiles

Et retrouvez-moi régulièrement sur mon blog pour en apprendre un peu plus sur la Réunion :clavier mains

N’hésitez pas à laisser des commentaires.

Bonne visite sur mon site !

Publicités

23 réflexions sur “Bonjour !

  1. Comme on est 4 couples belges qui viennent à la réunion les vacances de Pâques : un grand merci pour toute l’information que je trouve sur votre blog !!!!!

  2. Je me suis renseignée sur l’Ile de la Réunion et j’y ai vu effectivement la nature de l’Ile belle mais un ENFER pour les animaux, les pauvres chiens, chats maltraités, affamés, écrasés, servant d’appât aux requins… ON VOIT LA GRANDEUR D’UNE NATION A LA FACON QU’ELLE TRAITE LES ANIMAUX Gandhi… l’animal est un terrien comme nous avec une sensibilité, un amour, une fidélité, il sent comme nous la douleur, ressent la joie. Nous ne sommes pas supérieurs aux animaux. Ils font partie intégrante de nous… faites vous quelque chose pour que cela change ??? ou fermez vous les yeux lorsque vous croisez le regard peureux d’un chien affamé ??? Je sais ce que vous allez me dire et vous ??? j’ai recueilli 10 chats abandonnés, 1 chien de la SPA et 1 cheval réformé de courses destiné à l’abattoir… et tous m’ont donné plus que je ne leur donne…

    • Si vous aviez fouillé dans le blog au lieu de ne juger que sa page d’accueil, vous auriez trouvé un article sur l’errance animale publié en novembre 2014 lorsque j’ai recueilli un chaton trouvé sous les roues de ma voiture (chaton qu’il m’a fallu nourrir au biberon, de jour comme de nuit). Vous auriez aussi lu que je dénonce la chasse au tangue, ce petit hérisson local. Tout comme je n’hésite pas à parler du problème de la propreté des sites naturels et des aires de pique-nique dans l’île.

      Oui, mon île est belle, mais elle n’est pas parfaite, car les êtres humains ne sont pas parfaits. Je n’ai jamais prétendu que la Réunion était idéale et que les gens qui y vivent sont irréprochables. J’en montre les beaux côtés, mais je parle aussi des facettes les moins reluisantes.

      De plus, sans même me connaître vous me juger et m’accuser de ne rien faire. Mais vous vous trompez ! Vous n’êtes pas la seule à recueillir des animaux errants. Léïa (le chaton sous la voiture) vit avec nous en compagnie de Mina, une chatte errante arrivée il y a 17 ans dans notre famille. Il y a eut aussi Leeloo, qui nous a quitté il y a trois ans et qui venait d’un refuge de la SPA. Et puis, il y a eut des chiens, surtout des chiennes plutôt. Si vous étiez allé sur la page « les animaux de l’île« , vous auriez vu la photo d’une magnifique chienne royal bourbon, Biscotte. Elle aussi venait de la rue. Tout comme Titou, Téquila, Chaussette, Giga ou Manouche…
      Il y a aussi les chats errants qui vivent en bas de mon immeuble et que je nourris. Et je ne compte plus les chiens faméliques et galeux que j’ai porté jusqu’à ma voiture pour les emmener à la SPA.

      Je suis « maître de coeur » à 30 millions d’amis et j’aide la SPA locale avec des dons. Je sais bien que cela n’est qu’une goutte d’eau dans un océan. C’est pour cela que j’estime que l’éducation de la nouvelle génération est primordiale. Apprendre à mes élèves à respecter les animaux, à s’en occuper, à comprendre qu’ils ressentent des émotions et de la souffrance est primordial.

      Mais la misère animale n’est pas qu’à la Réunion. Elle est en France, elle est en Europe, en Asie, en Amérique… Elle est partout. Vous parlez des animaux qui servent d’appât aux requins. Vous avez raison, c’est inadmissible et des gens se battent contre cela. Je précise tout de même que les Réunionnais ne pratiquent pas tous ce genre de pêche et que ce n’est le fait que de quelques personnes à l’esprit pervers. Les animaux écrasés sur le bord des routes. Oui, c’est vrai aussi qu’il y en a, trop à mon goût. Mais lorsqu’un animal surgit devant votre voiture, sur une quatre voies où les véhicules roulent entre 90 et 110 km/h, même le meilleur conducteur avec les meilleurs réflexes qui soient, peut difficilement éviter la collision. Je ne cherche pas d’excuses aux conducteurs, mais je pointe du doigt le fait que les voies rapides ne sont pas conçues pour empêcher les animaux de tenter de les traverser. Avis aux pouvoirs publics…
      Mais en France, la cause animale est-elle mieux respectée ? Parlons alors du scandale de l’abattoir d’Alès ou il y a quelques jours de celui du Vigan, pourtant certifié bio, où des animaux sont maltraités, terrorisés sur la chaîne d’abattage. Et vous, que faites-vous contre cela ? Y pensez-vous lorsque vous mangez votre steack ou, comme moi, avez-vous décidé de ne plus manger la chair d’un animal dont on a ôté la vie ? Lorsque vous mangez un oeuf, pensez-vous aux élevages de poules en batterie ? Poules qui ne voient pas la lumière du jour et qui « vivent » ou plutôt tentent de survivent dans des cages minuscules et sales ? Que faîtes-vous contre ces élevages qui entassent les animaux dans des hangars sordides ? Que faites-vous contre les trafics de chiens ou de chats en Europe ? Contre les élevages clandestins où des chiennes mettent au monde portée sur portée sans répit et sans soins appropriés ? Et lors des fêtes de fin d’année, savez-vous que le foie gras posé sur votre table de fête est le prix de la souffrance ? Des poussins femelles jetées vivantes, dans des broyeurs, parce que leur foie est plus petit que celui des mâles et donc moins rentable, et des oies que l’on gave sans tenir compte de la douleur lors de l’introduction du tube dans la gorge et des conséquences pour la santé de l’animal d’un tel traitement. Où est le bien-être animal ici ? Et tout cela pour que des gens se régalent lors des fêtes ! Et tout cela au nom d’une tradition ! N’est-ce pas de la souffrance animale là encore ? Et à vos portes, cette fois-ci ! Et les corridas dans le sud de la France, dois-je aussi les évoquer ?
      Il n’y a pas que les chats, les chiens et les chevaux qui sont victimes de maltraitance. Les animaux de ferme le sont aussi. Mais sous prétexte qu’ils finiront dans la vitrine d’une boucherie ou d’une charcuterie, pour finalement nous nourrir, bien peu d’entre nous font cas de leurs conditions d’élevage et d’abattage. Et puis, il y a aussi les conditions de vie des animaux de cirque…
      Des animaux maltraités, brûlés, affamés, torturés, il y en a aussi chez vous. Des chiens et des chats abandonnés lors des départs en vacances, c’est aussi chez vous. Allez sur le site de 30 millions d’amis et vous trouverez, malheureusement, de trop nombreuses affaires de maltraitance.Quelques exemples, qui ne valent pas mieux que ce que vous reprochez aux Réunionnais : Le chat Oscar, lancé contre un mur alors que son bourreau filmait la scène pour la poster sur les réseaux sociaux, c’est à Marseille que cela se passait. Et l’homme condamné pour avoir tué à coups de marteau trois des chats de sa mère ? c’est encore à Marseille ! Ailleurs dans le monde ? En Argentine, l’inconscience de ceux qui ont tué ce bébé dauphin (d’une espèce menacée) en voulant réaliser chacun, un selfie avec l’animal, le sortant de l’eau et le passant de bras en bras. Avez-vous imaginé une seule seconde l’horreur qu’a vécu ce petit ? sa torture ? sa mort lente ? son agonie ? sa terreur ? Moi, oui… et j’en ai pleuré de rage… et de honte… car, comme à chaque fois que je découvre de tels actes sur les animaux, j’ai honte pour les êtres humains.
      Alors l’ENFER pour les animaux n’est pas seulement à la Réunion, et je vous renvoie la phrase de Gandhi. Avant de juger et de critiquer ce qui se passe ailleurs, il faudrait d’abord faire le ménage chez soi !
      J’espère juste que les choses vont changer et s’améliorer grâce à l’article 515-14 du code civil qui depuis le 16 février 2015, reconnaît que les animaux sont des êtres vivants doués de sensibilité. Il était temps que nos compagnons à quatre pattes ne soient plus considérés comme de simples biens meubles. J’espère que ceux qui font du mal aux animaux seront plus sévèrement punis, j’espère que les tribunaux ne laisseront plus ces dossiers de maltraitance en souffrance.

  3. Coucou,
    félicitations pour ta page de présentation
    Je viens de découvrir ton blog et je le trouve très joli et interessant car poste des articles interressants
    Je me suis abonnée pour ne plus rater tes publications
    Je t’invite à faire un saut sur le mien aussi et me suivre
    Sur ce je te remercie déjà et à très vite
    Anita
    https://femmeetinfos.wordpress.com

  4. Exactement!! La maltraitance animale n’est pas qu’à la réunion! Loin de la! Bien au contraire! Nous les réunionnais avons tendance a aimer les animaux en general.. Ceux qui les maltraite mérite d’être sévèrement punis! É come diré vieu moune… Balaye dovan ton porte avan balaye dovan la porte domoune.. A bon entendeur..

  5. un grand BRAVO pour votre blog, je viens d’arriver sur l’île et j’apprend beaucoup de chose.Cordialement. Cristel Goisbeau de Saint Benoît

  6. Bonjour Madame votre blog est très intéressant et je passe des moments agréables en le parcourant.Je souhaite venir m’installer dans votre belle ile. Peut-être pourriez-vous m’aider ?
    Je vous laisse mon adresse au cas où… Encore Bravo !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s