Le loto du patrimoine pour sauver Maison Rouge

Depuis ce lundi 3 septembre 2018, un grand loto a été lancé afin de réunir les fonds qui permettront la restauration de monuments historiques. C’est la première fois que cette opération est mise en place et la grande question est : Les français se mobiliseront-ils ?

Et les Réunionnais ? Participeront-ils à la rénovation du Domaine de Maison Rouge ?

Lire la suite

Publicités

Visite du MADOI et du domaine de Maison Rouge

tickets d'entrée

Le MADOI ou Musée des Arts Décoratifs de l’Océan Indien, se trouve à Saint-Louis, sur un ancien domaine caféier du XVIIIème siècle : le domaine de maison rouge (classé au titre des Monuments Historiques depuis 2004).

carte Saint-Louis

cliquer pour agrandir

Les locaux du Musée des Arts Décoratifs de l’Océan Indien ont été installés dans les anciennes écuries et a ouvert ses portes au public en 2008. Actuellement, et jusqu’au 31 mai 2015, s’y tient une exposition sur la calligraphie arabe (photos interdites malheureusement !). Certains des objets présentés dans cette exposition viennent tout droit du Musée du Louvre.

entrée du musée

Il est possible de visiter le domaine, enfin ce qu’il en reste, car certains bâtiments ne sont plus que des ruines. On peut encore voir les argamasses, qui sont les aires de séchage du café, sur lesquelles les esclaves étalaient les fruits qu’ils avaient cueillis afin de les faire sécher au soleil.
Aujourd’hui, ne sont encore debout que les écuries et la maison des maîtres. Celle-ci domine le domaine, mais ne peut être visitée pour des raisons de sécurité. On peut toutefois en faire le tour et découvrir à l’arrière, la cuisine séparée, un bassin de retenue d’eau et les dépendances des domestiques.
Le domaine produit encore, en petites quantités, du café Bourbon pointu que l’on peut trouver dans la boutique du musée. Il est aussi possible de visiter la plantation de caféiers mais seulement lors des visites guidées organisées par le musée.

 

Le savez-vous ?

>  « Tu veux un caoua ?  » : Le mot « café » vient de l’arabe « qahwah », tranformé en « qahvé » en turc puis en « caffè » en italien.
> Lorsque les fruits du caféier sont mûrs, on les appelle des cerises. Rien à voir avoir le petit fruit rouge et sucré avec lequel on fait des confitures !