Compte-rendu d’activité du blog en 2015

Les lutins statisticiens de WordPress.com ont préparé le rapport annuel 2015 de ce blog.

En voici un extrait :

Le Musée du Louvre accueille chaque année 8.500.000 visiteurs. Ce blog a été vu 77 000 fois en 2015. S’il était une exposition au Louvre, il faudrait à peu près 3 ans pour que chacun puisse la voir.

Cliquez ici pour voir le rapport complet.

Publicités

8 mai 1945

Le 8 mai 1945, l’Allemagne capitulait, mettant fin à la seconde guerre mondiale en Europe.
A cette date, la France célèbre la fin des combats en Europe contre l’Allemagne nazie et la victoire des alliés sur le IIIème Reich.
En 2015, la France commémore le 70ème anniversaire de la victoire des alliés.

Le 8 mai est commémoré dans chaque commune française et la cérémonie est la même partout. Elle s’inspire d’ailleurs beaucoup de celle du 11 novembre : dépôt de gerbe, remise de décorations, sonnerie aux morts, ravivage de la flamme…

cimetière militaire Saint-Denis

A Paris, le président passe en revue les troupes sur la place de l’Étoile, dépose une gerbe devant le monument aux morts et ravive la flamme du tombeau du soldat inconnu.

La seconde guerre mondiale en quelques chiffres

(ces chiffres ne sont que des estimations, car il n’a pas été possible de chiffrer avec exactitude le nombres de victimes de cette guerre)

* 6 années de guerre : 1939 à 1945.
* Entre 50 et 80 millions de victimes dans le monde (civils et militaires confondus).
* 36 millions de victimes en Europe (civils et militaires confondus).
* Plus de 600 000 victimes en France (civils et militaires confondus).
* Le nombre de civils morts (évalué entre 40 et 55 millions) est plus important que le nombre de militaires tués (évalué entre 22 et 25 millions).
* Entre 4 et 5 millions de juifs ont trouvé la mort lors de la Shoah, dont la moitié dans les camps de concentration.
* La Réunion participe à l’effort de guerre en envoyant 3 382 mobilisés.
* 51 Réunionnaises rejoignent les forces de la France libre en 1943. Elles seront conductrices, secrétaires, assistantes sociales, infirmières, interprètes, téléphonistes, standardistes ou planton.
* La Réunion connaît deux années de blocus.

La seconde guerre mondiale en quelques dates clefs

1939

* 23 août 1939 : Signature du pacte de non agression entre l’Allemagne nazie et l’URSS communiste
* 1er septembre 1939 : Invasion de la Pologne par l’Allemagne.
* 3 septembre 1939 : La France et l’Angleterre déclarent la guerre à l’Allemagne.
* 17 septembre 1939 : L’URSS envahit la Pologne. Le pays est partagé entre l’Allemagne et l’URSS.

1940

* 10 mai 1940 : Invasion de la Belgique, des Pays-Bas et de la France par l’Allemagne.
* 22 mai 1940 : Signature du pacte d’acier entre l’Allemagne et l’Italie.
* 28 mai 1940 : Capitulation de la Belgique. Le roi Léopold III se fait prisonnier de guerre.
* 10 juin 1940 : L’Italie déclare la guerre à la France et à l’Angleterre.
* 14 juin 1940 : La Werhmacht défile à Paris.
* 17 juin 1940 : Le Maréchal Pétain demande l’armistice.
* 18 juin 1940 : Le Général de Gaulle lance un appel à la radio, sur la BBC, depuis Londres où il est réfugié, refusant l’armistice française. Il devient le chef de la résistance française et bénéficie du soutien du Premier Ministre W.Churchill.
* 22 juin 1940 : Signature de l’armistice franco-allemande par le Maréchal Pétain à Rethondes.
* 25 juin 1940 : La France se retrouve coupée en deux : au Nord, la zone occupée par les Allemands et au Sud, la « zone libre » placée sous le gouvernement de Vichy du Maréchal Pétain, qui accepte de collaborer avec les nazis.

La France sous l'occupation

La France sous l’occupation

* 10 juillet 1940 : Le Maréchal Pétain obtient les pleins pouvoirs.
* 27 septembre 1940 : Signature du pacte d’alliance, à Berlin, entre l’Allemagne, l’Italie et le Japon. C’est l’alliance de l’Axe.

1941

* 22 juin 1941 : Déclenchement de l’opération Barbarossa : L’Allemagne viole le pacte de non agression et attaque l’URSS. La guerre durera de nombreux mois sur le front russe.
* 7 décembre 1941 : Attaque aéronavale japonaise contre la flotte américaine à Pearl Harbor dans les îles Hawaï.
* 8 décembre 1941 : Les Etats-Unis entrent en guerre aux côtés du Royaume-Uni et déclarent la guerre au Japon (allié de l’Allemagne et de l’Italie).
* 11 décembre 1941 : Les Etats-Unis entrent en guerre contre l’Allemagne.

1942

* 20 janvier 1942 : Conférence de Wannsee, qui fixe le programme nazi d’extermination des Juifs d’Europe : la « solution finale ».
* 16 juillet 1942 : Rafle du Vél d’hiv (vélodrome d’hiver) à Paris. 13 152 Juifs sont arrêtés et déportés à Auschwitz-Birkenau : 4 115 enfants, 5 919 femmes et 3 118 hommes.
* 27 novembre 1942 : En France, la ligne de démarcation est franchie par l’armée allemande, qui fonce sur Toulon pour s’emparer de la flotte française (qui sera sabordée).

1943

* 2 février 1943 : Victoire des Soviétiques à Stalingrad, les Allemands capitulent.
* 3 juillet 1943 : Offensive générale de l’Armée Rouge contre l’Allemagne.
* 10 juillet 1943 : L’armée américaine débarque en Sicile puis en Calabre.
* 25 juillet 1943 : Mussolini est renversé.
* 8 septembre 1943 : L’Italie capitule.

1944

* 6 juin 1944 : Débarquement allié en Normandie (soldats britanniques, américains, canadiens et résistants français). C’est l’opération Overlord.

débarquement à Omaha Beach

Débarquement des alliés à Omaha Beach

Débarquement de Normandie juin 1944

Débarquement de Normandie juin 1944

* 15 août 1944 : Débarquement allié en Provence (Sud de la France).
* 19 août 1944 : Soulèvement de la population parisienne à l’approche des alliés.
* 25 août 1944 : Libération de Paris par les alliés.
* 4 septembre 1944 : Libération de Bruxelles par les alliés.
* 16 décembre 1944 : Début de l’offensive allemande des Ardennes.

1945

* 27 janvier 1945
 : Les Soviétiques libèrent le camp d’Auschwitz-Birkenau.

Entrée du camps de concentration d'Auschwitz Birkenau

Entrée du camps de concentration d’Auschwitz-Birkenau où est écrite la phrase « le travail rend libre » !

prisonniers d'un camp de concentration

Prisonniers d’un camp de concentration

* Février 1945 : L’Allemagne est envahie à l’Est et à l’Ouest.
* 4 au 11 février 1945 : Conférence de Yalta. Roosevelt, Churchill et Staline se partagent l’Allemagne en zones d’occupation.

Conférence de Yalta

Conférence de Yalta

* 25 avril 1945 : Les Américains et les Soviétiques font la jonction sur l’Elbe.
* 30 avril 1945 : Entrée des Soviétiques à Berlin. La capitale allemande est occupée. Suicide d’Adolf Hitler.
* 7 mai 1945 : Signature de la reddition de l’armée allemande, à 2 heures 41, à Reims, dans une salle du Collège Technique et Moderne où se trouve le siège du quartier général des forces alliées. Sont présents des généraux américains (dont Eisenhower), un général français, un maréchal allemand et un général soviétique.
* 8 mai 1945 : Cessation des combats à 23 heures 01. Capitulation sans condition du IIIème Reich à Berlin.
* 17 juillet au 2 août 1945 : Conférence de Potsdam. Truman, Churchill et Staline divisent l’Allemagne en quatre zones d’occupation. Le IIIème Reich est démantelé.

partition de l'Allemagne après la conférence de Potsdam

Partition de l’Allemagne après la conférence de Potsdam

* 6 août 1945 : Bombe atomique sur Hiroshima lancée par les Etats-Unis.
* 8 août 1945 : Entrée en guerre de l’URSS contre le Japon.
* 9 août 1945 : Bombe atomique sur Nagasaki lancée par les Etats-Unis.
* 2 septembre 1945 : Capitulation officielle du Japon. Fin de la seconde guerre mondiale.

L’île de la Réunion dans la seconde guerre mondiale

* 3 septembre 1939 : La mobilisation générale est décrétée. 15 000 à 20 000 mobilisables se présentent spontanément à la caserne Lambert. Incapable de les nourrir, de les loger, de les armer et de les envoyer sur le front, la colonie n’en garde qu’un millier et renvoie les autres dans leur foyer.
* 9 septembre 1939 : Un millier d’hommes embarque pour la France. Mais les conditions de vie sur le navire sont dures. 9 hommes perdront la vie durant le voyage et 147 devront être hospitalisés dès leur arrivée à Marseille.

* 26 février 1940 : Un nouveau Gouverneur, Pierre-Emile Aubert, arrive sur l’île.
* 25 avril 1940 : Un second contingent de 800 hommes quitte l’île pour la France.
* 5 mai 1940 : Un troisième contingent de 1200 hommes quitte l’île pour la France.
* 17 juin 1940 : Un dernier contingent de 350 hommes quitte l’île pour la France.
* 23 juin 1940 : La Réunion apprend la signature de l’armistice. Le Gouverneur décide de se ranger du côté des signataires de l’armistice, allant à l’encontre de l’opinion de la majorité des Réunionnais.
* 26 juin 1940 : le Gouverneur fait dresser un état des lieux des réserves alimentaires. Les stocks de riz sont estimés à 8 mois et ceux de farine à 6 mois.
* 29 juin 1940 : Le Gouverneur impose aux notables de l’île, l’obéissance au gouvernement du Maréchal Pétain.
* 13 août 1940 : Instauration de la loi martiale.
* 29 novembre 1940 : Un arrêté interdit la réception d’émissions radiophoniques britanniques dans les lieux publics. Le non respect de cet arrêté conduit à des sanctions financières. Les adversaires au régime sont réduits au silence et les médias sont censurés.

* 28 février 1941 : Le conseil municipal de Saint-Denis rebaptise la place du Barachois : « place du Maréchal Pétain ».
* Juillet 1941 : Les conditions de vie de la population se dégradent, la nourriture commence à manquer, la surveillance policière se durcit et les répressions se multiplient.
* 15 août 1941 : Pour circuler, les véhicules à moteur doivent posséder un laisser passer.
* 2 septembre 1941 : Rationnement des réserves de riz et de maïs. Mise en place de tickets et de cartes alimentaires. Le marché noir et le système D se développent.
* septembre 1941 : Pour pallier à la pénurie, le Gouverneur fait arracher 9 000 hectares de cannes à sucre et de géranium pour y développer l’agriculture vivrière (maïs, arachide, ricin, légumes secs…)
* 11 novembre 1941 : Un arrêté interdit la réception d’émissions radiophoniques britanniques dans les lieux publics et privés. Le non respect de cet arrêté conduit à des peines d’emprisonnement pouvant aller de 6 jours à 2 ans.
* Durant l’année 1941 : création de la Garde du Maréchal Pétain à Saint-Denis. Parallèlement, les opposants au gouvernement de Vichy se manifestent par des tracts, des réunions, des affiches…

* 12 février 1942 : La pénurie s’intensifie. En plus du riz et du maïs, le savon, le café, le saindoux, les huiles comestibles sont rationnés.
* 15 juin 1942 : A son tour, le sel est rationné.
* 18 juin 1942 : les rations alimentaires sont divisées par deux.
* 28 et 29 novembre 1942 : Un torpilleur des Forces navales françaises libres (FNFL) accoste à Saint-Denis. Les fusiliers-marins ne rencontrant pas de résistance de la part de la population, s’emparent du Palais du Gouverneur. Nomination du nouveau gouverneur, André Capagorri, par le Général de Gaulle.
* 6 octobre 1942 : L’ancien gouverneur, Pierre-Emile Aubert, se réfugie à Hell-Bourg, un village situé dans le cirque de Salazie.
* 30 novembre 1942 : L’ancien gouverneur se rend, face à la menace de bombardement des usines sucrières appartenant à des pétainistes. La Réunion est libérée.

* 1943 : La Réunion se rallie à la France combattante à la grande satisfaction de la population. L’île meurt de faim. Le gouverneur demande l’envoi d’urgence de plusieurs milliers de tonnes de riz, maïs et haricots.
* 15 janvier 1943 : Le pain est rationné.
* 3 février 1943 : le Gouverneur lève l’état de siège.
* 15 mars 1943 : Une ordonnance rétablit la légalité républicaine.
* 20 avril 1943 : Toutes les condamnations prononcées par l’ancien gouverneur sont annulées.

Le 8 mai, une date qui a eu du mal à s’imposer

Le 20 mars 1953, le 8 mai est déclaré jour de commémoration et jour férié en France. Quelques années plus tard, dans un décret du 11 avril 1959, le Général de Gaulle supprime le caractère férié de ce jour et la commémoration est fixée au deuxième dimanche de mai.
En 1968, La commémoration est de nouveau fixée au 8 mai, mais ce jour reste travaillé.
En 1975, le président Valéry Giscard d’Estaing décide de supprimer la commémoration de la victoire des alliés sur l’Allemagne nazie, dans une volonté de réconciliation franco-allemande, et la remplace par une « journée de l’Europe ».
A la demande du président François Mitterand, la loi du 23 septembre 1981 rétablie le 8 mai. Depuis ce jour, le 8 mai est un jour de commémoration et un jour férié.

Victoire des USA à Iwo Jima

Victoire des USA à Iwo Jima

Rien à voir avec le début de cet article, mais je tenais quand même à marquer le coup… Tadam !!!

                                                             chiffres-gif-00100

Et voilà, j’y suis ! C’est le centième article publié sur mon blog !

Quelques expressions françaises avec « cent » :

* Faire les quatre cents coups : Faire beaucoup d’excès, toutes les bêtises possibles, vivre de façon désordonnée sans respecter les convenances et la morale.
* Faire les cent pas : attendre longtemps en marchant. Faire des allées et venues, ou marcher en rond, par énervement, impatience ou sans but précis.
* Etre d’accord à cent pour cent : être entièrement d’accord.
* En un mot comme en cent : en résumé.
* Attendre cent sept ans : attendre très longtemps.
* Etre à cent lieues de penser cela : être très loin de penser cela.
* (Ne pas) gagner des mille et des cents : (ne pas) gagner beaucoup.
* Je te le donne en cent : je te l’annonce, car il y a peu de chances (une sur cent) pour que tu trouves la réponse.
* Il y a cent à parier : c’est plus que probable.

1 an !

anniversaire_037

Et voilà, le site « Bienvenue chez moi, à la Réunion ! » a un an !
Le 25 janvier 2014, dans le cadre de l’unité d’enseignement « médias et enseignement » de la licence Français Langue Etrangère de l’Université de la Réunion, notre professeur nous invitait à créer un site sur WordPress. Ce site devait s’adresser aux apprenants FLE de niveau B1/B2 tout en leur faisant découvrir la région où l’on vit. Et même si le premier article, où je me présentais, est daté du 27 janvier, c’est bien le 25 qu’a été créé le site et ses différents onglets.
Le cahier des charges était très précis et devait, bien évidemment, être suivi à la lettre. Chaque semaine un tutoriel nous permettait d’enrichir le site et nous étions conseillés lorsque des problèmes techniques apparaissaient (non seulement par notre professeur, mais aussi par les autres étudiants).
Vous avez peut-être remarqué l’absence d’archives pour le mois de mai. Cela est dû au fait que le site devait être rendu le 28 avril pour notation. A partir de ce moment là, plus question d’y toucher. J’ai attendu la fin des examens (session de rattrapage comprise) et la publication des résultats pour recontacter notre professeur et lui demander si je pouvais de continuer le blog.
Alors je profite de cet article pour remercier M. Puren de m’avoir fait découvrir WordPress et de m’avoir donné envie de continuer ce site et Imran pour ses précieux conseils techniques. Et puis, un petit coucou aux étudiants de la nouvelle promotion de licence 3 FLE qui ont dû commencer à créer leur site !

Jamais sans mon reflex

reflex noir et blanc

Durant plus de trois mois, je ne sortais plus sans prendre avec moi mon appareil photo… Même pour aller faire les courses ou aller au travail !
Surtout… ne pas oublier de recharger la batterie et de vider la carte mémoire. C’était devenu mon petit rituel du soir.

Surtout… Ne pas oublier de prendre avec moi la sacoche qui contient l’appareil photo, quelque soit la sortie, juste histoire de l’avoir sur moi « au cas où »… car je pourrais croiser quelque chose d’imprévu, susceptible d’être intéressant pour le blog.

J’étais déjà accro à mon appareil photo avant la création de ce site et de ce blog – grâce à (ou… à cause de ?) ma passion du scrapbooking – mais depuis, mon appareil était littéralement greffé à moi !
Je crois que cela va me faire tout bizarre de sortir sans lui… Enfin presque… car il me reste le scrapbooking. Et pour continuer mes albums, je dois continuer à photographier ma fille lors de sorties ou d’évènements…
Bref, ce n’est pas demain la veille que mon réflex va pouvoir se « reposer » dans son petit sac ! Il va juste pouvoir « souffler » un peu et ne plus être de la partie à chaque sortie !
Celui qui va vraiment souffler, c’est mon mari, qui durant toute la durée de ce blog a fait le chauffeur à travers l’île sous prétexte que tel endroit ou tel événement feraient un bon sujet d’article pour le blog ou qu’il me manquait une photo pour une page.

Une chose est sûre, c’est que je me suis «régalée» à faire ce site / blog.

appareil photo