Mais où sont passés les letchis ?

Un « hiver » trop chaud et des pluies trop abondantes ont eu raison de la saison des letchis. Pas ou peu de fleurs sur les arbres donc, pas ou peu de fruits.
Cette année, les étals des marchés ne se sont pas ou très peu couverts des fruits rouges, symboles des fêtes de fin d’année et de l’été austral. Conséquence de cette faible production pour les consommateurs : des prix jamais vus. Une petite consolation tout de même : les letchis sont de qualité et le goût est là !

Lire la suite

Publicités

Miam, des letchis !

marchand de letchis

Depuis quelques semaines, on a vu apparaître sur les étals des marché, un petit fruit rouge, à la peau rugueuse et à la chair blanche, juteuse et sucrée : les letchis.

 letchi

Eh, oui, ils sont ENFIN de retour, même si ce n’est que pour peu de temps. Ces petits fruits sont très appréciés des Réunionnais qui les mangent souvent tel quel ou les utilisent pour fabriquer le fameux rhum letchi.
Ce fruit est originaire de Chine et il est appelé litchi (avec un « i »), en France. Il pousse surtout dans l’Est de l’île, car le letchi aime l’eau. Mais point trop n’en faut, car sinon les fruits – certes plus gros et plus juteux –  ne seront plus aussi sucrés!

étal de letchis

A la Réunion, il existe un jeu que l’on appelle « Philippine » et qui se joue à deux : Lorsque deux letchis sont attachés ensemble par leur base, chacun des deux joueurs saisit un letchi, et après s’être mis d’accord sur une date et une récompense, les séparent. Le jour « J », le premier qui dit à l’autre « Philippine » a gagné le cadeau promis.

Rhum arrangé letchi

grappe

Récipient :

Un grand bocal hermétique ayant une contenance de 3 litres.

Ingrédients :

2 litres de rhum
1 trentaine de letchis bien rouges
70 grammes de sucre roux
2 cuillères à soupe de miel
2 gousses de vanille Bourbon
1 bâton de cannelle

Déroulement :

Eplucher les letchis et enlever le noyau.
Fendre les gousses de vanille.
Mettre dans le bocal les letchis, le miel, le sucre, le rhum, le bâton de cannelle et les gousses de vanille fendues.
Fermer hermétiquement le bocal et bien mélanger.
Laisser macérer 2 à 3 mois dans un endroit frais et à l’abri de la lumière.
Filtrer la préparation.

A boire avec modération !

En petit bonus, une vidéo sur la préparation du rhum letchi (une variante, par rapport à la recette ci-dessus), avec de nombreux conseils :