Un aviateur d’ici

L’année 2018 est marquée par le centenaire de la disparition d’un enfant du pays dont le nom est connu dans le monde entier… mais pas vraiment pour les raisons que l’on pourrait croire…

Petite devinette…
Si je vous dis que cet homme était aviateur lors de la première guerre mondiale, qu’il a inventé le tir à travers l’hélice et qu’un célèbre stade de tennis porte son nom – alors qu’il n’était pas un joueur de tennis – Vous me dites…


Alors ?… Vous avez trouvé ?

Lire la suite

Publicités

Embarquement immédiat à Roland Garros

L’aéroport Roland Garros (que tout le monde à la Réunion continue d’appeler « Gillot », son premier nom) est le principal aéroport de l’île. C’est le seul aéroport d’Outre-Mer à posséder deux pistes capables d’accueillir des gros porteurs et il est le 11ème aéroport français en nombre de passagers.
Bien que mitoyen à Saint-Denis, il est situé sur la commune de Sainte-Marie, au lieu-dit Gillot.
En 1994, à l’occasion de son inauguration, la nouvelle aérogare passagers est baptisée Roland Garros, du nom du célèbre aviateur né le 6 octobre 1888 à Saint-Denis (il perd la vie, le 5 octobre 1918, lors d’un combat aérien dans les Ardennes). Mais ce nom ne sera officialisé qu’en 2011.

C’est en 1929 que le premier avion se pose à Gillot. L’aviateur Marcel Goulette accompli la première liaison France/Réunion et pose son Framan dans ce qui n’est à l’époque qu’un champs de la propriété de Gillot, aménagé pour l’occasion.
Le site est utilisé dès 1933, par l’aéroclub Roland Garros.
En 1946, une première vraie piste est construite. Elle fait 1870 mètres de long et a un vrai revêtement. La desserte aérienne de l’île s’organise.
En 1951, une première aérogare est construite près de la mer.
Le premier Boeing 707 d’Air France se pose sur l’île en 1967. La piste avait été allongée à 2670 mètres, afin de permettre aux quadriréacteurs d’atterrir.
1976 voit la construction de l’aérogare passagers actuelle. Elle est complétée par une aérogare de fret et des bâtiments techniques.
En 1990, une compagnie réunionnaise voit le jour : Air Austral. Elle assurera d’abord des vols courts et moyens courriers dans la zone océan indien avant, en 2003, de desservir la métropole avec ses longs courriers.
En 1994, une seconde piste de 3200 mètres est construite. Elle permet aux gros porteurs d’effectuer la liaison Réunion/France sans escale.
D’autres travaux permettront l’agrandissement de l’aéroport : En 2002, une nouvelle aérogare de fret est mise en service et la surface de l’aérogare passagers passe de 11 500 m2 sur 3 niveaux à 26 500 m2 sur 5 niveaux.

Vue aérienne de l’aéroport Roland Garros
source : aéroport de Roland Garros

En 2009, les Réunionnais se précipitent à l’aéroport pour admirer l’impressionnant Airbus A380 qui pose ses trains d’atterrissage à la Réunion.
Le 22 décembre 2017, pour la première fois, l’aéroport de Roland Garros franchit la barre des 2,2 millions de passagers. L’heureux 2 200 000ème passager, a remporté des bons d’achat dans les boutiques de l’aérogare, offerts par la société aéroportuaire et deux billets d’avion vers Canton, offerts par Air Austral. C’est la première fois que l’aéroport Roland Garros atteint un tel nombre de passagers en une année. C’est une progression de 9% par rapport à 2016, ce qui représente 187 000 passagers supplémentaires. Plus de la moitié de la hausse du trafic provient des lignes entre la métropole et La Réunion

M. Pierre Caro, le 2 200 000 ème passager.
source : aéroport Roland Garros.

Le trafic de marchandises bénéficie de capacités supplémentaires offertes sur l’axe métropole-Réunion. Il a progressé de 9,9% en novembre 2017 : +25,4% pour les tonnages débarqués, mais –15,2% sur les exportations, affectées par la mauvaise production fruitière.

Depuis sa création, l’aéroport a connu de nombreux travaux et l’extension Est de l’aérogare passagers est actuellement en cours, afin d’améliorer l’accueil de passagers de plus en plus nombreux. Il dessert de nombreuses destinations en lignes directes : France métropolitaine (Paris-Orly, Paris-Charles de Gaulle, Provence-Marseille, Lyon), Madagascar, île Maurice, Seychelles, Mayotte, Les Comores, Johannesbourg, Chennai, Bangkok, Canton.
L’aéroport Roland Garros accueille aussi des avions cargo et est marqué par l’implantation de la base aérienne 181 (base militaire) et d’un aéroclub.
L’aérogare améliore aussi l’accueil des passagers avec, entre autres, des espaces de restauration et des boutiques.

Cliquez pour voir le plan de la concession (pdf)

L’aéroport Roland Garros en quelques chiffres

* Une infrastructure totale de 261 Hectares
– 2 pistes dont une de 3 200 mètres
– 8 postes de stationnement pour avions gros porteur
– plus de 35 000 m
2 de surfaces d’aérogares :
* Aérogare passagers : 27 000 m²
* Aérogare Fret : 8000 m²

* Aérogare passagers
– 27 000 m2 de surfaces répartis sur 4 niveaux
– 28 banques d’enregistrement
– 5 carrousels de tri bagages départ
– 3 tapis de livraison bagages arrivée
– 8 passerelles télescopiques vitrées  et climatisées
– capacité nominale annuelle de 2,5 millions de passager
– capable de traiter simultanément 4 avions gros porteurs : 2 à l’arrivée et 2 au départ.



* Aérogare de fret

– 8000 m² de magasins et entrepôts
– 1 station animalière
– 1 poste d’inspection frontalier aux normes européennes
– Plus de 3000 m² de bureaux sur 3 niveaux
– capable de traiter jusqu’à 40 000 tonnes annuelle.

 

Brrrr !

L’hiver austral s’est bien installé avec son ciel nuageux et son petit vent frais et, même si on est encore très loin des températures polaires, les pulls et les foulards sont de sortie.
Pour preuve : Même la statue de Roland Garros, au Barachois, a revêtu un bonnet et une écharpe aux couleurs vives !

roland garros 1  roland garros 2  roland garros 3

Cela ne semble pas gêner outre mesure le célèbre aviateur, qui trône toujours fièrement face à l’océan indien !