Américain bouchons

Ici, c’est « l’hiver »… pardon, la saison fraiche et, lorsqu’il fait froid, qu’un petit vent frisquet souffle, on a tous envie de se réchauffer. Le chocolat chaud n’a pas vraiment la côte ici. A la Réunion, on préfère quelque chose de plus consistant…

Lire la suite

Publicités

Petite douceur des îles

En rangeant mes placards, je suis tombée sur un paquet de Tapioca acheté par mon mari, il y a… pas mal de temps… Je suis restée un moment sceptique en me demandant comment j’allais cuisiner cet ingrédient inhabituel dans ma cuisine, afin de m’en débarrasser avant la date d’expiration.

Lire la suite

A la découverte du conflore

Alors là j’avoue, qu’avant que ma fille ne travaille avec son professeur de « méthodes et pratiques scientifiques » sur le sujet, je n’avais jamais entendu parler du conflore. Pour ma défense, cette plante fait partie des légumes oubliés de la Réunion. Pourtant, après quelques recherches sur le net, je me suis souvenue avoir déjà vu cette plante dans le jardin de mes parents. Elle n’avait alors qu’un but décoratif, car je doute que mes parents connaissaient ses applications alimentaires.

Lire la suite

Des sites à déguster (2)

Après vous avoir présenté quelques livres de cuisine de la Réunion, ainsi qu’une première liste de sites de cuisine réunionnaise, voici un nouvel article avec d’autres sites où vous trouverez des recettes de la Réunion, dont un certain nombre revisité par les auteurs. Et, oui, les sites de cuisine réunionnaise foisonnent sur internet. Il est vrai que le Réunionnais est un épicurien qui aime cuisiner et bien manger. Voici donc la seconde partie de la liste consacrée aux sites de cuisine réunionnaise :

ali_divers_199Marmitonali_divers_199

Un diaporama de cinq pages pour découvrir les spécialités de la Réunion. De la mise en bouche au petit punch, en passant par les carry, les rougails et les desserts.

marmiton bannière

ali_divers_199 Chut je pâtisseali_divers_199

Pour les recettes de la Réunion : rubrique « Mes goûts et mes chut », onglet « ChutANouSa »

ali_divers_199Les foodiesali_divers_199

Pus de cent recettes partagées par les internautes et réparties sur quatre pages.

les foodies bannière

ali_divers_199750 gali_divers_199

Deux pages de recettes de la Réunion postées par les internautes.

750 bannière

ali_divers_199Ile de la Réunion.netali_divers_199

iledelareunion.net

ali_divers_199Le journal des femmesali_divers_199

Une vingtaine de recettes de la Réunion à découvrir

journal des femmes bannière

ali_divers_199Les voyages de Gridelleali_divers_199

Des recettes de cuisine réunionnaise réparties sur cinq pages.

Les Voyages de Gridelle

ali_divers_199Patio’nnement Cuisineali_divers_199

Seize recettes de cuisine de la Réunion réparties sur quatre pages.

Patio'nnément cuisine

ali_divers_199Mon île, ma passion…ali_divers_199

ali_divers_199GOUTANOUali_divers_199

Recettes, techniques, produits… Voilà un site qui met l’eau à la bouche.

 

N’oubliez pas de consulter la page  « carnet de recettes » !

BON APPETIT !!!

Une pizza 100% Réunion

Cette semaine, je suis tombée sur cette recette de pizza très… particulière. Recette que j’ai eu envie de partager avec vous…
C’est la petite dernière des pizzas version locale – après « la créole », dont la garniture rappelle le carry poulet ou le rougail saucisse selon la recette proposée par le piazzaïolo, « la pizza saucisses / gros piments » ou « la pizza sarcives » – j’ai nommé : La pizza aux larves de guêpes.
Si vous avez déjà été tout en bas de la page les animaux de l’île, vous êtes certainement tombés sur la vidéo qui présente la recette des larves de guêpes grillées. Ce met est très apprécié à la Réunion. Traditionnellement, les larves de guêpes sont mangées avec du riz blanc.
Mais à l’heure où chaque restaurateur veut créer sa recette « signature », tout le monde rivalise d’ingéniosité pour des résultats plus ou moins réussis.
Ce sont les propriétaires du snack-restaurant-pizzeria « la coryphène » à Saint-Pierre qui se lancent, il y a peu, dans la conception de cette nouvelle recette. Amateurs de guêpes, ils proposent, après quelques essais, leur recette à leurs clients. Si les avis sont partagés, il semble toutefois que cette pizza (à 18 euros tout de même) fasse des adeptes. Petit inconvénient, il faut commander la fameuse pizza aux larves de guêpes 24 heures à l’avance.
A chacun de tenter l’expérience (ou pas).
En attendant, si vous ne pouvez pas aller sur Saint-Pierre goûter la pizza aux larves de guêpes ou si vous préférez les pizzas maison, voici une recette toute simple élaborée et proposée par un internaute, qui avait envie de manger cette fameuse pizza.

PIZZA AUX LARVES DE GUÊPES
recette de Damien Belim

(Photo : Damien Belim)

Ingrédients
– Une pâte à pizza – de préférence faite maison
– 200 grammes de larves de guêpes fraîches ou congelées (à faire décongeler une dizaine de minutes)
– Une petite brique de crème fraîche liquide
– Un sachet d’emmental râpé
– Des olives noires.

Préparation
– Préchauffer le four à 200 degrés.
– Faire frire légèrement les larves de guêpes dans une poêle, avec un peu de sel.
– Etaler la pâte à pizza.
– La garnir de crème fraîche et rajouter les larves de guêpes.

(Photo : Damien Belim)

– Parsemer d’emmental râpé et d’olives noires.

 

(Photo : Damien Belim)

– Enfourner pendant 15 à 20 minutes.
– Laisser refroidir avant de déguster.

(Photo : Damien Belim)

BON APPETIT !!!

Riz chauffé… késako ?

A la réunion, il y a un « plat » que tout le monde aime bien c’est le… (suspens ! Roulements de tambour)… le… le… le riz chauffé ! LE QUOI? Le riz chauffé. Du riz réchauffé, quoi !

Alors ne cherchez pas la recette sur internet ou dans un livre de cuisine réunionnaise, car il n’y en a pas. Ou plutôt, il y autant de versions qu’il y a de cuisiniers ou de familles !
Donc, pour faire un bon riz chauffé, il faut prendre… du riz ! Oui, mais du riz de la veille (donc du riz qui a refroidi et que l’on va faire réchauffer… hé, hé, hé, c’est d’une logique implacable…) et des restes de la veille (carry poisson ou poulet, rougail saucisses ou morue, sauce de carry…).
Côté quantité, là non plus aucune indication. Il faut adapter la quantité des restes à la quantité de riz. C’est ce qui explique que chaque riz chauffé est unique et inimitable et… impossible à reproduire à l’identique. Car ici, il n’y a pas de liste d’ingrédients avec des quantités.

En tout cas, une chose est sûre, avec le riz chauffé, fini le gaspillage !

Bref, sortez de votre frigo, votre riz et les restes de votre carry de la veille – certaines personnes rajoutent des grains, alors que pour d’autres, cela serait un sacrilège ! C’est à vous de voir ! – et faîtes réchauffer dans une marmite ou, à défaut, une grande casserole. Si vous pouvez le faire au feu de bois, c’est encore mieux (mais je peux comprendre que cela ne soit pas évident, lorsque l’on vit dans un appartement).

Concernant le temps de réchauffage de votre préparation (pas toujours réussie, visuellement, j’en conviens), cela dépend de tout un chacun. Certains Réunionnais aiment le riz chauffé lorsqu’il est « croûté », c’est-à-dire qu’il a attaché au fond de la marmite, d’autres, pas. Donc, sur ce point, c’est encore à vous de voir ! N’oubliez pas de rajouter un petit piment, car qui dit cuisine réunionnaise, dit plats épicés.
Vous pouvez aussi accompagner votre riz chauffé d’un petit rougail concombre, tomate ou dakatine. Mais là encore, c’est… à vous de voir !

Vous commencez à comprendre le principe du riz chauffé, là ?

Certains tricheurs rajoutent des ingrédients qui ne sont pas forcément des restes (peut-être parce qu’ils n’ont pas suffisamment de restes de la veille…). Mais je vous rappelle que le riz chauffé est constitué à 100 % des restes de la veille ! On ne fait pas du riz cantonnais, non plus ! Après, si vous voulez vous rajouter quelques légumes, brèdes ou grains en accompagnements, c’est à vous de voir, mais sur le côté de l’assiette, hein ! Pas dans la marmite !
Un riz chauffé vraiment anti-gaspi, c’est celui fait avec les reste de la sauce du carry. Lorsque la veille, tout le carry a été mangé, il reste très souvent une bonne quantité de sauce au fond de la marmite. Surtout, ne la jetez pas et gardez-la pour vous préparer, dès le lendemain matin, un bon petit riz chauffé à la sauce de carry.
Dès le lendemain matin ? Eh, oui, car à la Réunion, traditionnellement, le riz chauffé se mange… au petit déjeuner !

Riz chauffé aux oeufs

Voilà un plat 100% anti-gaspi, économique, délicieux et traditionnel ! Que demander de plus ?
Alors à vous de jouer et… Bon appétit !