Sur la route de Salazie

Il fait encore chaud et lourd sur Saint-Denis et l’appartement est bruyant car le voisin a décidé de faire des travaux. Avec tous ces bruits de perceuse, c’est mal de tête garanti !
Alors nous décidons, mon mari, notre fille et moi, de passer la journée dans les hauteurs de l’île, au frais et au calme !
Après réflexion, direction le cirque de Salazie et surtout le petit village d’Hell-Bourg, une ancienne station thermale.

carte Hell Bourg

cliquer pour agrandir

Après la monotonie de la quatre voies, nous entrons dans le cirque de Salazie et nous nous enfonçons au cœur d’un écrin de verdure.
Sur la route sinueuse nous nous faisons arroser par le « pisse en l’air », petite cascade qui tombe sur la route. Evidemment, avec un nom pareil, ma fille ne peut s’empêcher d’éclater de rire et d’inventer une chanson en son honneur (ah, les enfants… quelle imagination !). En fait, c’est son grand plaisir sur cette route : que la voiture se fasse arroser par le pisse en l’air ! Et elle trépigne d’impatience, à l’aller comme au retour, à l’idée de passer en dessous.

Nous traversons rapidement le village de Salazie, car ce charmant petit village n’est pas notre destination !

A Hell-Bourg, un beau soleil nous accueille et finalement il fait presque aussi chaud qu’à Saint-Denis. Par contre, quel calme ! Un bonheur pour les oreilles et la tête !
Nous déambulons sur la route principale, charmés par les cases et les boutiques aux couleurs éclatantes. Hell-Bourg  est classé parmi « les plus beaux villages de France ». Après un rapide déjeuner, nous entamons une petite marche digestive et décidons de visiter la maison Folio (Je vous en dirais plus dans le prochain article).

Et, comme à chaque fois que nous venons ici, il est hors de question de repartir sans truites. Nous nous rendons donc au parc piscicole où sont élevées des truites saumonées ou truites arc-en-ciel. Il est possible de venir passer une journée, en famille, pour les pêcher. Et pas besoin d’avoir sa propre canne à pêche, tout le matériel est fourni. Comme mon mari n’a pas la patience d’attendre que le poisson morde à l’hameçon, il demande au responsable de lui capturer des truites. C’est sûr qu’avec une épuisette, c’est plus rapide !
Les truites sont nettoyées et évidées et nous pouvons repartir avec des poissons frais pour le repas de ce soir.
D’ailleurs, le ciel s’est couvert, le brouillard arrive lentement et « la plï i farine ». Il fait nettement plus froid d’un coup !

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

2 réflexions sur “Sur la route de Salazie

  1. Pingback: Visite de la maison Folio | Bienvenue chez moi, à la Réunion !

  2. Superbes photos !
    Avec ma femme nous avons prévus de visiter quelques temps la Réunion dans le but d’effectuer un investissement immobilier, et on peut dire que vos photos nous ont mis l’eau à la bouche!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s