La fête des lanternes

lanternes devant temple Chane

Me revoilà, quinze jours plus tard, rechaussant mes baskets pour retourner vers les temples chinois de la rue de Sainte-Anne. Mais cette fois, j’entraîne dans mon sillage des assistants photo… euh, non…ma fille et mon mari (qui fera tout de même office de photographe entre une partie de jeu de go et une autre d’échecs chinois).

Lire la suite