Un carry bichique qui ne passe pas

A l’occasion de l’émission « un diner presque parfait », diffusée sur W9, la candidate d’origine réunionnaise, Séverine Ferrer (ancienne animatrice sur Antenne Réunion), a proposé à ses invités, un menu 100 % réunionnais. Autour de la table : Benoît (Secret Story 11), Danièle Gilbert, Jean-Pascal (Star Academy) et Arianne Brodier. En entrée, Séverine Ferrer leur a préparé un carry bichique.

Le bichique, à la Réunion, est surnommé le « caviar péi ». Vendus sur les bords des routes pendant la saison de la montée des petits alevins, leur prix est souvent exorbitant. Pourtant, ce n’est pas cela qui arrête les amateurs. A titre d’exemple, au mois de janvier de cette année, les bichiques étaient vendus à 50 euros le kg. Et ils ont trouvé preneurs ! Car en quatre heures, un vendeur peut écouler jusqu’à 90 kilos de bichiques.

Pour en revenir au menu de Séverine Ferrer, disons, que les autres candidats, à la vue du plat, ont plutôt été… déroutés et dégoûtés. Et ceux-ci n’ont pas mâché leurs mots (à défaut de manger les bichiques).

Diffusée sur les réseaux sociaux, ce samedi, la bande annonce des épisodes de la semaine prochaine a provoqué un tollé sur la toile réunionnaise. Les commentaires et les partages sont nombreux. Beaucoup de Réuninonais s’insurgent et prennent La défense du « caviar péi ».

Au contraire des réseaux sociaux, et loin de s’offusquer de la réaction des candidats, nous avons plutôt bien ri en visionnant la vidéo. La tête des invités, leurs commentaires, leurs grimaces… excellent ! Et pourquoi s’offusquer de leurs réactions et s’insurger ? Ceux qui ne connaissent pas, font la même tête et ont le même genre de commentaires devant des escargots à l’ail. J’ai des amis Réunionnais qui n’en mangeraient pour rien au monde ! Et avant que le réveillon « foie gras et huitres » ne s’invite aux tables réunionnaises, manger des huitres n’attirait pas franchement les Réunionnais.
Après tout, les plats qui font le délice d’un peuple, peut être le met le plus dégoutant pour un autre. Il suffit de penser aux oeufs de cent ans dont raffolent les chinois, au balut que dévorent avec gourmandise les philippins (oeuf contenant un foetus de canard), au marzu de Sardaigne (fromage au lait de mouton fermenté avec des larves de mouches), au kiviak mangé au Groenland (pingouins fermentés dans un corps de phoque mort durant sept mois), au boshintang de Corée (soupe de chien), au haggis d’Ecosse (panse de brebis farcie), aux blattes grillées du Cambodge et j’en passe, sous peine de vous couper l’appétit… Tous ces plats sont sûrement très bons – après tout, si certaines personnes en raffolent, c’est que ça doit être bon – mais pas très appétissants visuellement. Et quand on sait à quel point le visuel compte pour un plat…
Sinon, le carry bichique, une fois passée la surprise due à l’aspect du plat, c’est très bon !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s