Américain bouchons

Ici, c’est « l’hiver »… pardon, la saison fraiche et, lorsqu’il fait froid, qu’un petit vent frisquet souffle, on a tous envie de se réchauffer. Le chocolat chaud n’a pas vraiment la côte ici. A la Réunion, on préfère quelque chose de plus consistant…

Un sandwich bien chaud, avec des ingrédients bien gras et à éviter si on est adepte des régimes : l’américain bouchons gratiné !

En fait… petite rectification… même en plein été, par 35° à l’ombre, ce sandwich est dégusté le midi ou au moindre « petit creux ». Pour en manger un, il suffit de se rendre dans n’importe quel snack ou camion bar de l’île.

Un sandwich et une dodo pour le déjeuner.

Ce sandwich est particulièrement apprécié et consommé à la Réunion. Les jeunes en raffolent (ce sandwich a un grand succès dans les camions bars autour des lycées, des universités et près des bords de mer). La raison ? Le pain chaud et croustillant, les bouchons moelleux, le fromage fondu qui fait des fils et les frites, elles aussi chaudes et croustillantes.


L’américain bouchon gratiné est devenu un incontournable, le sandwich réunionnais par excellence.

La recette ? Du pain baguette, des bouchons (de préférence au porc), des frites, du gruyère (généreusement) et des sauces au choix (ici c’est souvent piment/ketchup). Pour rappel, les bouchons sont des bouchées vapeur, d’origine chinoise, fourrées au porc (ou au poulet ou à la crevette et parfois parfumées au combava) et entourées de pâte Won-Ton. Bref, un bon exemple de mal-bouffe qui a tout pour plaire aux jeunes !

Car manger ce sandwich, c’est s’assurer d’avaler beaucoup de calories ! Alors c’est vrai qu’après un tel « en-cas » on est calé pour le reste de la journée, mais un américain bouchons gratiné, c’est tout de même 1000 kcal par portion. Ouf… Bon, mais en même temps, si on n’en mange pas tous les jours… Ce sandwich a même quelque chose de réconfortant après une longue randonnée, sous la pluie, dans les hauts frais de l’île.
Mais quelles sont donc les origines de ce sandwich emblématique de la Réunion ? L’américain bouchons gratiné est issu de la rencontre du sandwich américain (bien connu dans le nord de la France et en Belgique, ce sandwich aussi appelé « mitraillette » se compose de jambon (ou d’une viande chaude), de salade, de tomate, d’oignons, d’une sauce et de frites) et du pain bouchon local (du pain baguette, des bouchons et du piment chinois).
Les années 80 voient l’apparition de nouveaux modes de restauration (street-food, fast-food…) et le développement des camions bars. Les Réunionnais n’ont plus le temps de rentrer chez eux le midi pour manger et les lycéens boudent les réfectoires. C’est à cette même époque qu’apparaissent dans les rayons des grandes surfaces, des sacs de bouchons congelés. Plus besoin de se fatiguer à fabriquer ses bouchons maison ! Une aubaine pour les snacks et les camions bars qui les vendent en barquette (comme les frites) et les proposent en sandwich. C’est donc à cette même époque que l’américain bouchons gratiné apparait.

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s