La BD du grand raid en librairie !

Dès la mi-octobre, toute une bande de fous et de folles vont s’élancer à la conquête de la diagonale infernale : le Grand Raid. Les raideurs s’entrainent déjà dur. En attendant d’arpenter les sentiers, de supporter les coureurs ou de suivre la course confortablement installé sur le canapé, il est maintenant possible patienter en lisant une bonne bande-dessinée…

… sur le thème du Grand Raid, bien sûr !
Rappelez-vous, il y a quelques mois, je vous présentais le projet fou de Fabrice Cifré, un ultra-raideur. Et bien, ça y est ! La bande-dessinée « La diagonale des fous » est sortie en libraire, ce mercredi 15 mai 2019 ! Mais il m’a fallu attendre plus d’une bonne semaine pour mettre la main dessus !
Cet album raconte l’histoire de quatre personnages qui tentent de finir coûte que coûte la diagonale des fous, l’une des courses les plus dures au monde.

Et cette année, l’affiche du Grand Raid reprend (presque) le visuel de la couverture de l’album. On y voit quatre personnages gravissant une montagne. Les visages se font souriants ou épuisés, exactement comme ceux des raideurs fous.

La BD raconte l’aventure de ces quatre personnages qui tentent de terminer leur course : Emile, un amateur de raids qui vit son premier ultra trail ; Lucie, qui n’est pas dans la performance mais qui a juste pour but de finir la course ; Patrick, un coureur expérimenté de la Réunion qui n’en est pas à son premier Grand Raid et Mia – sa fille – qui s’engage pour la première fois dans un trail et qui a opté pour le Trail de Bourbon. On suit en particulier les aventures d’Emile. L’histoire se base sur les témoignages réels de ces raideurs qui vont jusqu’au bout d’eux-mêmes dans le seul but de terminer la course et d’obtenir le fameux tee-shirt jaune attribué aux « finishers ». Le tee-shirt sur lequel est inscrit : « J’ai survécu ».

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Personnellement, j’ai dévoré cet album. L’histoire se laisse lire d’une traite. Les illustrations sont superbes, les paysages hyper réalistes, les couleurs sont belles et l’ambiance de course nocturne bien rendue. Les anecdotes (coup de mou, moral en berne, remotivation, épuisement, hallucinations, fierté d’être finisher, solidarité entre trailers, ambiance, gentillesse des bénévoles, présence du public… ) sont tout ce qu’il y a de plus véridiques. A lire sans attendre ! Une BD qui plaira à tous les mordus de running et de trail (et même aux autres, car mon mari – pas du tout sportif – ne l’a pas lâché avant la dernière page !)
Et peut-être que cet album réveillera des envies de Grand Raid chez certains (comme participant ou bénévole).

Liste des points de vente à la Réunion :
prix de l’album : 15,95 euros.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s