Des monographies sur les oiseaux de la Réunion

Qui, à la Réunion, n’a jamais levé les yeux pour admirer le vol gracieux d’un paille-en-queue ou l’impressionnant piquet d’un papangue vers un champ de cannes ? Qui n’a pas fait silence pour écouter la douce mélodie d’un cardinal ou le cri si particulier du Martin ?
Les oiseaux – qu’ils soient endémiques ou introduits – sont très nombreux sur l’île. Certains se rencontrent au quotidien alors que d’autres se méritent, cachés dans les denses forêts primaires ou nichés sur les hauts remparts.
Pour les amoureux des oiseaux, la SEOR vient de mettre en ligne 32 monographies d’oiseaux de la Réunion.

Comme le précise la société ornithologique, ces monographies ne sont pas un guide naturaliste mais une présentation de l’évolution de la population de chacune des espèces ainsi que leur répartition sur l’île.
Jusqu’à présent, hormis les ouvrages de référence sur l’avifaune de la Réunion et des guides composés de fiches descriptives sur les oiseaux de l’île, il n’existait aucune publication mettant en évidence l’évolution et la répartition des population d’oiseaux. Or, un tel document est crucial pour une île qui héberge de nombreuses espèces menacées et/ou endémiques et qui subit une forte influence humaine : augmentation de la population, urbanisation importante, introduction d’oiseaux exotiques…
Durant cinq années, dans le cadre du Suivi Temporel des Oiseaux Communs (STOC) la SEOR a collecté des données sur les oiseaux de la Réunion : évolution des populations, période de reproduction, présence des oiseaux migrateurs, répartition spatiale des espèces communes.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ces données proviennent de déclarations d’observation de la faune (soit 28 000 observations transmises par plus de 2000 observateurs différents) et du centre de soins de la SEOR qui accueille chaque année plusieurs milliers d’oiseaux. Toutefois si ces monographies ne constituent pas un guide d’identification des oiseaux, il ne s’agit pas non plus d’un atlas des oiseaux nicheurs. De même, les données ne sont pas définitives et celles-ci s’affineront au cours des années à venir.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Afin de pouvoir parler au plus grand nombre, cartes et graphiques ont été privilégiés, ce qui rend ces monographies facilement accessibles. Celles-ci s’adressent à un large public : acteurs de la conservation à La Réunion, bureaux d’études environnementales, collectivités locales, aménageurs, naturalistes, ornithologues et passionnés d’oiseaux.

Exemple d’une monographie (issue du PDF Oiseaux de la Réunion : variations temporelles et spatiales) :

 

Sur la page de ce site, consacrée à la faune de la Réunion, vous pourrez retrouver quelques informations que les oiseaux de l’île.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s