Bassin Vital

Je vous propose une randonnée, à faire en famille, dans l’ouest de l’île.
Nous optons pour une marche que nous avions déjà faite il y a… pfff… plus de quinze ans ! Une découverte pour notre fille et Melba et une redécouverte pour mon mari et moi. Nous avions juste oublié à quel point le début de la montée est raide. Comme quoi, la mémoire est très sélective. Donc, direction Bassin Vital et sa cascade haute de 150 mètres. Sauf que, durant la saison fraîche… point de cascade ! Dommage ! Il faudra que l’on revienne durant la saison des pluies. Mais ce site déjà très fréquenté en ce moment risque d’être envahi en été !

cliquez pour agrandir

Pour se rendre au point de départ de la randonnée :

Direction l’ouest de l’île. En venant de Saint-Denis, prendre la sortie Savannah. Se diriger vers « Bois de Nèfles ». Après la zone commerciale et la station service tournez à droite vers le « Tour des Roches ». Après 1,7 km, se garer sur un parking en terre, à gauche.

Dénivelé :  180 mètres
Distance : 2 Kilomètres
Difficulté : facile
Durée : 1 h 15 à 1 h 30 aller-retour

Conseils :
*
Prévoir un chapeau, de la crème solaire et de l’eau. La montée est exposée à l’ouest et on souffre vite de la chaleur, surtout en été.
* En dehors de la saison des pluies, la cascade se résume à un mince filet d’eau.

Oratoire de Saint-Expédit lors de la montée par les « escaliers de géants »

La marche débute le long d’une ravine, sur une centaine de mètres. L’ombre des grands arbres rend le sentier agréable. Impossible de se perdre, car durant toute la randonnée, il suffit de suivre les marques jaunes et blanches.

Puis, commence la montée, raide. Pour cette ascension de près de 100 mètres de dénivelé, nous empruntons des « escaliers de géants ».

Quelques beaux points de vue sur l’Etang Saint-Paul, s’offrent à nous entre les feuillages. Il fait chaud et l’on transpire vite, alors que nous sommes à la saison fraiche !

La marche devient plus tranquille, sur une pente douce et sous un couvert végétal clairsemé qui permet une halte « eau » bienvenue.

Après une trentaine de mètres de marche, le sentier se met à descendre. A travers une végétation devenue épaisse et luxuriante, on aperçoit le bassin. On continue à descendre et jouons bientôt les équilibristes sur d’énormes galets. Comme nous nous y attendions, il n’y a pas de cascade mais le bassin d’un vert intense et à l’eau quasiment immobile, reflète le paysage qui l’entoure.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le retour se fait par le même itinéraire, ou pas, car il est possible, en rejoignant l’autre rive au niveau du bassin, de faire une boucle pour revenir vers le parking. Ce sentier commence par une montée et redescend vers la ravine. Si vous optez pour la boucle, suivez toujours le balisage jaune et blanc. De notre côté, nous avons préféré revenir sur nos pas. La descente, avec la vue de l’Etang Saint-Paul face à soi, est sublime.