Visite à la maison de l’ananas

maison de l'ananas

Aujourd’hui, destination le sud sauvage de l’île, et plus précisément le Tampon, pour aller à la découverte de la Maison de l’Ananas.

maison de l'ananas 2

Sur une superficie de 12 hectares (répartis sur trois terrains à différentes altitudes), poussent d’innombrables rangées d’ananas Victoria (de son vrai nom le « Queen Victoria » en hommage à la Reine Victoria qui en était très friande).
Ici, c’est une agriculture raisonnée qui est pratiquée. Herbicides et autres produits chimiques n’ont pas leur place.
Les fruits produits sur cette exploitation ne sont pas destinés au marché local, mais à l’exportation et bénéficient du label rouge. Les plus beaux (symétrie du fruit et du plumeau, belle couleur jaune, fruit à maturité mais sans être top mûr) et les plus riches en sucre seront envoyés, par avion, à Rungis. Quant à ceux qui ne répondent pas aux critères, ils seront transformés par une entreprise locale en confitures et jus. Ce sont en tout 50 tonnes d’ananas qui sont exportés chaque année, soit 80% de la production de cette exploitation.

L’exploitant nous accueille chaleureusement et nous invite à visionner un petit film avant de commencer la visite.

champs ananas 2

Puis nous allons à la découverte des champs où nous pouvons voir des ananas à différents stades de leur croissance, de la floraison au fruit à maturité.

En plein champs, l’exploitant casse un magnifique ananas et le coupe pour que nous puissions apprécier son goût sucré, encore légèrement acide en cette saison. Puis il nous fait découvrir la tige de l’ananas, filandreuse mais très riche en broméline.

ananas tige de l'ananas

Dans l’ananas rien ne se jette. La chair, bien sûr, est mangée ou bue en jus (je précise que le coeur de l’ananas Victoria se consomme). Une fois l’ananas épluché, sa peau peut-être mise dans une bouteille d’eau, toute la nuit, pour la parfumer délicatement (il faut juste bien nettoyer la peau avant d’éplucher l’ananas). Quant au plumeau, il peut-être mis en terre et deviendra une plante d’ornement.

ananas du diable

L’ananas du diable, tient son nom du fait que « même le diable ne voudrait pas le manger ». En effet, cet ananas très acide ne se consomme pas. Il pousse dans les forêts de l’île et on le reconnaît à sa peau rouge.

Puis l’exploitant nous montre comment les plants sont bouturés. En fait, la plante mère donne des rejets, qu’il suffit de séparer (après avoir cueilli le fruit) et de repiquer.

séparation des boutures du plant boutures

Nous retournons ensuite dans la maison pour déguster un jus frais 100% ananas et découvrir les différentes confitures et gelées fabriquées sur place, l’exploitation produisant aussi des fruits de la passion et des pitayas, en petites quantités.

jus cent pour cent ananas confitures de fruits de la passion et d'ananas

Et une petite recette pour finir :

Le rhum arrangé ananas

rhums arrangés 2Ingrédients :

– 1 ananas Victoria
– 2 litres de rhum blanc
– 5 cuillères à soupe de sucre de canne
– 2 cuillères à soupe de miel
– 1 gousse de vanille Bourbon

Préparation :
* Enlever le plumeau et laver soigneusement l’ananas.
* Couper l’ananas en gros morceaux, sans l’éplucher.
* Fendre la gousse de vanille en deux dans le sens de la longueur.
* Mettre dans un grand bocal hermétique, les morceaux d’ananas, la gousse fendue, le sucre et le miel.
* Verser le rhum et bien refermer le bocal.
* Laisser macérer trois mois dans un endroit frais et à l’abri de la lumière.

Bonne dégustation !!!

Et surtout, à consommer avec modération !!!

Ananas-87253

2 réflexions sur “Visite à la maison de l’ananas

  1. Pingback: Des crêpes ! Encore des Crêpes ! | Bienvenue chez moi, à la Réunion !

  2. Pingback: Des crêpes ! Encore des Crêpes ! | Bienvenue chez moi, à la Réunion !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s