Eglise de Sainte-Anne

église de Sainte-Anne 1

Dans un virage de la route longeant la côte Est, apparaît, majestueuse et richement décorée, l’église catholique de Sainte-Anne.

carte Sainte-Anne

cliquer pour agrandir

Apparition surprenante et inattendue, l’édifice blanc et jaune, de style baroque, se détache sur le bleu du ciel.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

L’église de Sainte-Anne (située dans le village de Sainte-Anne) a été érigée en 1857 sur l’initiative de Monseigneur Desprez et du gouverneur Delisle. Les travaux durèrent 6 ans et l’abbé Cornet fut le premier à y officier.
Lorsque le Père Georges Daubenberger (père Daubin) arrive en 1921, il entreprend de modifier et d’embellir l’édifice, alors en très mauvais état. Ce fils d’architecte – qui fut missionnaire en Afrique où il construisit des églises, des écoles et des léproseries – dessine les motifs et les réalise en les sculptant ou en les peignant. Le père n’est pas seul à mettre la main à la pâte. Il est aidé par les enfants du catéchisme, la congrégation des Filles de Marie, des bénévoles et des maçons qui sculptent, modèlent, assemblent et peignent, donnant de leur temps à la rénovation de leur église. Travaillant sur chaque décoration, avec de fins canifs, les enfants ont apporté beaucoup de précision et de minutie à leur ouvrage.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le prêtre rajoute, sur l’aile droite de l’église, une petite chapelle en l’honneur de Sainte-Thérèse et entreprend aussi de monter le clocher, alors très abîmé.
L’intérieur de l’église – bien que plus sobre et modeste que sa façade baroque ornée de nombreuses moulures, statues et autres gargouilles – est toutefois riche en peintures colorées. Celles-ci ont aussi été réalisées par les enfants et les bénévoles. L’autel, décoré de marbre et de dorures, fait face à la nef.
La rénovation dura de nombreuses années.
Le Père Daubenberger mourut en 1948 et fut enterré dans l’église aux côtés du Père Cornet.

extérieur de la Chapelle Sainte-Thérèse.

Extérieur de la Chapelle Sainte-Thérèse.

Je n’ai pas de photos de l’intérieur de l’église et de la chapelle à vous montrer, car je ne voulais pas déranger la messe qui s’y déroulait, au moment où j’étais présente sur place. C’est pour cela que je vous propose le visionnage de ce film qui vous permettra d’entrer dans l’église et d’en admirer les peintures intérieures.

L’église a aussi servi de décor à une scène du film de François Truffaut, « la Sirène du Mississipi ». Le mariage entre Julie Roussel (Catherine Deneuve) et Louis Mahé (Jean-Paul Belmondo) y a été tourné en 1969.

Le clocher, la façade et la chapelle Sainte-Thérèse sont classés aux Monuments Historiques depuis le 11 octobre 1982.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s