Une journée à la plage

Journée farniente. Envie de ne rien faire, juste de se prélasser et de se reposer. C’est vrai que cela fait du bien de temps en temps.
Du coup, nous optons pour la plage, alors direction l’Ouest et la plage de l’Ermitage, située entre Saint-Gilles-les-Bains et la Saline-les-Bains !
Sécurisé par une barrière de corail, le lagon de l’Ermitage est peu profond et abrite de nombreux poissons tropicaux et coraux. A marée basse, on peut marcher jusqu’à la barrière tout en admirant, à l’aide d’un masque, les habitants multicolores du lagon.

carte Ermitage

Cliquer pour agrandir

Lorsque nous arrivons, la marée est basse, laissant apparaître les récifs de coraux. Notre fille ne tarde pas à aller se baigner, pendant que son père et moi étendons nos nattes de paille et nos serviettes sur le sable, à l’ombre des filaos. Il fait beaucoup moins chaud et étouffant qu’en plein été et c’est très agréable.
Par chance, il n’y a pas de vent. En cette saison, le vent s’invite parfois sur la plage, soulevant le sable qui vient fouetter les vacanciers.
Nous profitons de ce moment de détente pour admirer la beauté du paysage et emplir nos poumons d’air marin.

Des vendeurs de fruits, de glaces, de boissons fraîches ou de samoussas passent régulièrement pour proposer aux vacanciers, rafraichissements et en-cas. Des agents de la réserve marine, font eux aussi leur ronde, rappelant aux baigneurs l’interdiction de casser les coraux – pour en ramener en souvenir – et de monter dessus. Car, durant toute la matinée, les fragiles édifices des polypes sont très apparents et très exposés.
A midi pile, notre fille sort enfin de l’eau, annonçant qu’elle a faim, tout en louchant sur le restaurant de plage juste derrière nous. Nous cédons et nous nous installons à la terrasse, face à la mer, continuant ainsi à profiter de l’air marin et de la vue.
D’autres vacanciers ont opté pour un pique-nique sur le sable, après s’être ravitaillés dans un des nombreux snacks-rondavelles qui bordent la plage et qui proposent une large gamme de sandwichs, de barquettes de carry, de boissons et de glaces.

Après un repas composé de produits de la mer, nous rejoignons nos serviettes, pour une petite sieste digestive, à l’ombre des filaos. La marée est montée et notre fille retourne aussitôt se mettre à l’eau où son orteil fait la connaissance d’un crabe mécontent de s’être fait accidentellement marché dessus. Après s’être bien baignée, elle s’octroie un petit goûter composé d’une crêpe au chocolat, banane, coco. Rien que ça !
Il est ensuite temps pour nous de quitter la plage et de rejoindre Saint-Denis. Dommage !

Nous nous promettons de revenir, avant que les vacances prennent fin !