Au coeur du volcan

Enfin ! Nous avons enfin pu aller à la Cité du Volcan, à la Plaine des Cafres !

carte Plaine des Cafres

Celle-ci a rouvert ses portes en août après trois années de travaux. Mais, impossible à ce moment là de visiter le musée, dépassé par le taux de fréquentation : plus de 10 000 visiteurs, la première semaine ! Du coup, nous avons dû repousser notre visite aux prochaines vacances.

En 1980, les volcanologues Katia et Maurice Kraft – qui ont beaucoup étudié le Piton de la Fournaise – ont l’idée de créer un musée consacré aux volcans et en particulier au Piton de la Fournaise. Ce sera, la Maison du Volcan. Mais le couple, décédé en 1991 lors d’une éruption du volcan Unzen (Japon), n’assistera pas à l’ouverture du musée en 1992 à Bourg-Murat, à la Plaine des Cafres. Vingt années plus tard, la Maison du Volcan, a pris un coup de vieux et des rénovations s’imposent. Pendant trois ans, le musée ferme ses portes et se transforme. La Maison du Volcan devient la Cité du Volcan.

La visite commence par le passage dans un tunnel de lave. Le sol tremblote, un grondement sourd se fait entendre et une lueur rouge met dans l’ambiance. On est tout de suite plongé au coeur du sujet !

On arrive ensuite dans un hall à la mémoire de Maurice et de Katia Kraft, surnommés les Diables des volcans. Des bornes contenant des hologrammes présentent l’histoire du volcanisme. Seul petit bémol, il faut tendre l’oreille pour entendre les commentaires.
Nous faisons ensuite la queue afin de visionner un film panoramique d’une dizaine de minutes. Ce voyage à travers le système solaire nous emmène à la découverte des volcans extraterrestres. Puis une succession de quatre salles nous permet d’en apprendre plus sur le volcanisme, la naissance de la Réunion, les risques géologiques et la colonisation biologique. Des bornes tactiles jalonnent le parcours et permettent, grâce à des quizz, de vérifier ses connaissances.
Puis, dans une reconstitution de sous-marin, digne de Jules Verne, nous visionnons un film sur le volcanisme sous-marin.

Il est temps pour nous de prendre la direction de la salle de projection 4D. En compagnie de Ti’Bul nous nous enfonçons au coeur de la Fournaise pour chercher des olivines puis nous effectuons une descente dans les tunnels de lave. Nous sommes secoués et même arrosés ! Cris et rires garantis !

Nous continuons ensuite notre visite dans la lithothèque où nous découvrons une collection d’échantillons de roches volcaniques, de magmas et de cristaux.
La visite continue sur un long couloir où sont présentés les mythes et légendes des volcans : Gran mèr Kal, la déesse Pélé, Gran Diab’… Les croyances laissent ensuite la place à une longue frise présentant l’historique des éruptions de la Fournaise.
La dernière salle est la reconstitution d’un observatoire volcanologique où sont présentés les appareils de surveillance du Piton de la Fournaise. Les visiteurs peuvent observer des images et des mesures, prises en temps réel, du volcan.

Avant de quitter la Cité du Volcan, nous faisons un tour dans la galerie artisanale où artistes et artisans présentent des objets et des tableaux sur le thème du volcan. Nous flânons ensuite dans la boutique souvenirs.

Conclusion de cette visite… Nous avons tous les trois adoré ! Vivement que la prochaine attraction (l’orgue à feu) soit mise en service, cela nous donnera une occasion de retourner à la Cité du Volcan !