Le tour du Grand Etang

Grand étang 1

Aujourd’hui je vous propose une autre randonnée aussi facile que celles de Bassin la Paix et Bassin la Mer. Elle est un peu longue certes, mais accessible à tous. Toutefois, le sentier qui mène aux cascades du bras d’Annette peut être glissant et il est d’ailleurs parfois fermé pour raison de sécurité. Alors, il faut bien se renseigner avant de l’emprunter. De plus, ce sentier peut être très impressionnant pour les personnes souffrant de vertige (bon, en même temps, si ma fille l’a fait…).
Un autre petit conseil : programmez cette randonnée le matin, car le ciel se couvre vite et la pluie s’invite souvent dès la mi-journée.
Selon la saison où l’on fait cette marche, l’aspect de l’étang est différent : Au plus bas lors de la saison sèche ou inondé pendant la saison des pluies (et donc sentiers boueux et glissants garanti !).

Pour se rendre au point de départ, il faut aller jusqu’à Saint-Benoît et de là, monter en direction de la Plaine des Palmistes. Après la Confiance et le Chemin de Ceinture, tournez à droite au panneau « Grand Etang ».

carte Grand Etang

cliquer pour agrandir

Après trois kilomètres entre les cannes et quelques habitations isolées, vous arriverez sur une aire de pique-nique et un parking.

carte

Dénivelé : 80 mètres
Durée : 2 h 30 en boucle (… en théorie…)

Après avoir remonté, pendant une quinzaine de minutes, un large chemin caillouteux, on redescend vers le Grand Etang. Attention aux glissades, surtout s’il a plu les jours précédents.

Grand étang 2
Une fois en bas, on découvre l’étang et la luxuriante végétation qui l’entoure. On emprunte alors le chemin de droite qui longe l’étendue d’eau. Quelques rondins ont bien été installés pour franchir les passages les plus boueux, mais ils sont aussi glissants qu’une patinoire.

Au bout d’à peu près une heure de marche (temps approximatif, car cela dépend évidemment de la vitesse de marche de chacun et du nombre de pauses « J’ai soif ! » ou « Attendez une minute, je fais une photo ! »…), on arrive à une bifurcation. Là, deux choix s’offrent à nous : Soit continuer, et terminer, le tour de l’étang, soit  se diriger vers les cascades du bras d’Annette. Et là, ce sont des montagnes russes : ça monte, ça descend, ça remonte et ça redescend et surtout, ça glisse. Mais la beauté des cascades et des bassins vaut le détour !

Pour rentrer, on recommence avec les montagnes russes et, de retour à la bifurcation, on termine la boucle en prenant le sentier de droite.
Si vous avez trouvé le sentier boueux dans la première partie de la marche, vous ne serez pas déçus par cette seconde partie (vos chaussures non plus d’ailleurs).  En même temps, vous n’êtes pas non plus obligés de faire comme ma fille, c’est-à-dire, viser toutes les flaques de boue !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s