Nuits sans lumière

nuit pour la Réunion

Cette année, durant dix nuits (au lieu de deux pour les années précédentes), la SEOR (société d’études ornithologiques de la Réunion) et le Parc National de la Réunion proposent aux communes de l’île, aux entreprises privées – associées à l’opération – et aux particuliers, la réduction voire l’extinction des éclairages nocturnes. Et cela afin de diminuer la pollution lumineuse et de faire des économies d’énergies.
Mais pas seulement…

C’est aussi la période de l’année où les jeunes Pétrels de Barau, oiseaux marins qui nichent sur les falaises de l’île, prennent leur envol. Les jeunes oiseaux s’aident du reflet de la lune pour se diriger vers l’océan. Or, les éclairages urbains représentent un danger pour eux. Attirés et aveuglés par ces lumières artificielles, les jeunes pétrels heurtent les poteaux et terminent au sol, parfois même au milieu des routes, blessés et incapables de reprendre leur envol. Ils peuvent alors être percutés par des véhicules ou être attaqués par des chiens. Certains ont la chance d’être récupérés à temps et d’être soignés par les ornithologues de la SEOR.
Les Pétrels de Barau ne sont pas les seules victimes de cet éclairage souvent trop intense et inutile. Les jeunes tortues de mer ne peuvent plus bénéficier de la sécurité procurée par l’obscurité, pour rejoindre la mer. Visibles, elles deviennent alors des proies faciles pour leurs prédateurs, ce qui réduit considérablement le nombre de jeunes tortues qui atteignent l’océan.

Dans les communes de l’île, des bâtiments publics (musées, établissements scolaires, bâtiments administratifs…) ne seront pas éclairés durant toute la période de l’opération. Les particuliers peuvent aussi participer à l’opération en éteignant les lumières de leur habitation.
Si chaque habitant de chaque commune de l’île éteint ne serait-ce qu’une lumière de chez lui, cela fera déjà beaucoup d’éclairages en moins !
Dix jours, ce n’est pas long… Alors, jusqu’à dimanche, faisons un petit geste pour les Pétrels de Barau et les petites tortues marines.

 

 

Publicités

Une réflexion sur “Nuits sans lumière

  1. Pingback: Contre l’extinction des pétrels, éteignons les lumières. | Bienvenue chez moi, à la Réunion !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s